par | 24 Juin 2024 à 10:06

Vogue World : Paris 2024 – Le grand show de la mode et du sport

Paris a brillé de mille feux avec le Vogue World : Paris 2024. Aya Nakamura, Bad Bunny, Kendall Jenner et Gigi Hadid ont offert des performances inoubliables. Ce grand show a célébré la fusion de la mode et du sport au cœur de la Place Vendôme. Revivez les temps forts de cette soirée exceptionnelle qui a marqué l'histoire de la mode parisienne.
Temps de lecture : 3 minutes

Paris, la ville lumière, a encore frappé fort avec le Vogue World : Paris 2024, un événement qui a réuni la crème de la crème du monde de la mode et du sport. Ce dimanche 23 juin, Place Vendôme a été le théâtre d’un défilé monumental, où couture, arts et performances sportives se sont entrelacés dans une symphonie visuelle et auditive. Voici les temps forts de cette soirée mémorable qui a fait vibrer la capitale.

L’incroyable performance d’Aya Nakamura

On commence fort avec Aya Nakamura. Oui, celle qui faisait la couverture de Vogue France en 2021 est revenue en force. Vêtue d’une somptueuse robe haute couture signée Jean Paul Gaultier, Aya a enflammé la scène avec son hit « Fly ». Accompagnée d’une armée de danseurs, elle a donné le ton pour une soirée qui s’annonçait déjà légendaire. C’était un hommage vibrant aux années 1920, une époque où le cyclisme et Chanel régnaient en maîtres.

La course de garçons de café : un clin d’œil vintage

En plein cœur de la soirée, le légendaire concours de garçons de café a refait surface. Inventée au début du XXe siècle, cette course a vu 15 serveurs parisiens s’affronter sur deux kilomètres, leur plateau chargé de verre d’eau, café et croissant. Mention spéciale à Maluma et Alton Mason qui ont ajouté une touche de glamour et de fun à cette compétition nostalgique.

Sabrina Carpenter en Jacquemus : une pin-up des années 40

Sabrina Carpenter a troqué le front row pour le podium, défilant dans un look rétro Jacquemus inspiré de la natation des années 40. Imagine une pin-up en maillot de bain une pièce, paréo noué autour de la taille, coiffée d’un fichu et chaussée de sandales flamboyantes. Un hommage vibrant à l’année 1946, date de naissance du bikini.

Kendall Jenner et Gigi Hadid : l’entrée équestre

Quand Kendall Jenner et Gigi Hadid arrivent à cheval, tu sais que ça va faire parler. Les deux super-modèles ont introduit le tableau des années 50, dédiées à l’équitation, habillées par Hermès. Traverser la Place Vendôme à cheval ? Classique. Habillées en Hermès ? Iconique.

La surprise de Katy Perry

Et puis, bam ! Katy Perry débarque au milieu des tambours, en plein cœur d’un segment dédié aux années 80. Dans une tenue géométrique de Noir Kei Ninomiya, Perry a capturé l’essence de cette décennie folle, apportant une énergie explosive à la soirée.

Les retrouvailles des stars du football

Le sport était au cœur de cette édition, et les stars du football n’ont pas été en reste. Blaise Matuidi, Djibril Cissé, Emmanuel Petit et d’autres légendes ont défilé, ramenant les années 90 en force. Des joueurs dribblant en live sur le podium, c’était un véritable hommage à la fusion du sport et de la mode.

Les sœurs Williams en mode 2000s

Venus et Serena Williams, toujours pionnières de la mode, ont apporté leur style unique à la décennie des années 2000. Habillées respectivement par Marine Serre et Off-White, elles ont une fois de plus prouvé qu’elles sont autant des icônes de style que des légendes du tennis.

Bad Bunny transforme la Place Vendôme en club

Après Aya Nakamura, c’était au tour de Bad Bunny de secouer la Place Vendôme. Le roi du reggaeton a enchaîné les hits, transformant ce coin chic de Paris en club à ciel ouvert. Sa performance était le mélange parfait de style, de musique et d’énergie brute.

Marie-José Pérec : la touche finale patriotique

Pour clore cette soirée épique, Marie-José Pérec a fait une apparition en robe tricolore, rappelant sa victoire historique aux Jeux Olympiques de 1996. Drapée dans une création aux couleurs de la France et parée de bijoux Chaumet, elle a apporté une fin majestueuse et émotive à cette célébration de la mode et du sport.

Paris, tu as encore une fois montré au monde pourquoi tu es la capitale de la mode. Vogue World : Paris 2024, c’était plus qu’un défilé, c’était un hommage vibrant à l’art, au sport et à l’élégance intemporelle. Si tu as raté ça, tu sais ce qu’il te reste à faire l’année prochaine : être là, au cœur de l’action, prêt à être émerveillé. Parce que, franchement, qui voudrait manquer ça ? Pas moi, en tout cas.

Léna

Exploratrice des tendances parisiennes chez « A Nous Paris ». Du shopping à la société, je déniche l’inédit avec une touche décalée ! ✨📰