par | 14 Fév 2024

Le sport au cinéma: Plus qu’un match, un art

Ce week-end, le sport et le cinéma font équipe, mais pas pour une énième rediffusion de Rocky. Rejoignez-nous au Forum des images pour découvrir comment un uppercut peut aussi être un acte féministe. Spoiler : ça va être plus captivant que votre séance de gym habituelle.
Temps de lecture : 2 minutes

PETIT cinoche

Le cinéma et le sport ont ceci en commun: ils sont capables de susciter des émotions brutes, de l’adrénaline à la mélancolie, avec une intensité rarement égalée. Mais quand ils se rencontrent, c’est comme si Messi décidait de danser le tango avec Tarantino – un spectacle à ne pas manquer. Ce week-end, le Forum des images à Paris met le sport à l’honneur d’une manière qui promet de dépasser les clichés habituels. Préparez-vous, ça va swinguer!

Un Ring, Deux Visages

La boxe au cinéma, c’est un peu comme un bon whisky: complexe, intense, et parfois, étonnamment doux. Aya Cissoko, championne du monde devenue écrivaine et comédienne, nous invite à découvrir la boxe sous un angle différent. Oubliez Rocky et ses uppercuts; ici, on parle d’incarnation de la féminité dans un monde de brutes. Un thème qui, avouons-le, a plus de punch que la énième rediffusion de The Fighter.

Sueur et Celluloïd

Le sport au cinéma, c’est souvent réduit à des ralentis dramatiques sur des visages en sueur. Mais c’est tellement plus! La bibliothèque Parmentier s’apprête à nous offrir une exploration de ce que signifie vraiment représenter l’effort, les triomphes et les défaites sur grand écran. Un quiz, des débats, et une occasion en or de briller lors de votre prochain dîner entre amis en déballant votre savoir fraîchement acquis.

Handisport: La Révolution Silencieuse

Le documentaire We Are People s’annonce comme une claque émotionnelle, retraçant 150 ans de lutte pour le handisport. À travers les yeux de ceux qui ont changé la donne, comme Michaël Jeremiasz, on découvre une histoire de courage et de persévérance. Le handisport au cinéma, c’est la preuve que le dépassement de soi n’a pas de limites.

Battre en Brèche les Stéréotypes

Béatrice Barbusse, ancienne sportive et sociologue, s’attaque au sexisme dans le sport et sa représentation au cinéma. Une conférence suivie de la projection de Battle of the Sexes, parce qu’il est grand temps de réviser nos classiques et de réaliser que oui, le sport féminin, c’est badass. Et si le cinéma commençait enfin à rendre justice à ces athlètes exceptionnelles?

En Sortant du Ring…

Ce week-end, le Forum des images ne se contente pas de nous montrer des films sur le sport. Il nous invite à repenser notre manière de voir le sport, à travers le prisme du cinéma. Un mariage entre sueur et celluloïd qui promet de nous laisser KO, dans le bon sens du terme.

Alors, prêts à chausser vos gants de cinéphile et à plonger dans l’arène? Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de voir le sport et le cinéma s’embrasser aussi passionnément, sans que ça finisse en bagarre de bar. Et qui sait? Peut-être que la prochaine fois que vous verrez un film de boxe, vous ne pourrez pas vous empêcher de penser à la féminité de ces guerrières du ring ou à l’effort sublime derrière chaque coup. Le sport au cinéma, c’est une histoire d’amour compliquée, mais ô combien captivante.

Thomas

Tom, rédacteur passionné chez ANousParis 🖋️. Je couvre toute l’actu parisienne – culture, événements, et tendances de la Ville Lumière! 🗼

La maestria catalane frappe encore

Le FC Barcelone, bien que privé de figures clés comme Achraf Hakimi, a démontré pourquoi il reste un colosse européen. Sous la direction tactique de Luis Enrique, les Blaugranas ont su tirer parti de chaque erreur parisienne. Raphinha, particulièrement en vue, a été un poison constant sur son aile, créant des décalages et participant activement aux phases offensives de son équipe.

 

Moments décisifs et tournants du jeu

Le PSG a semblé prendre le dessus peu après le retour des vestiaires, grâce à des buts rapides de Vitinha et Dembélé, ce dernier retrouvant un éclat souvent absent ces derniers temps. Cet avantage, bien que de courte durée, a montré les capacités offensives parisiennes lorsque les étoiles s’alignent. Néanmoins, la défense, souvent en retard sur les attaques rapides de Barcelone, a craqué sous la pression, permettant à Christensen de marquer le but qui a finalement scellé le sort du match.

 

Analyse post-match et perspectives

En réaction à cette défaite, les joueurs du PSG ont exprimé une combinaison de frustration et d’optimisme. Nuno Mendes, lors de son interview, a souligné la qualité du jeu de son équipe malgré la défaite, insistant sur la capacité du PSG à renverser la situation au match retour. Marquinhos, de son côté, a pointé du doigt les « détails » qui ont fait basculer le match, reconnaissant les erreurs défensives mais aussi la qualité indéniable de l’adversaire.

Vers un retour épique ?

Le stade de Montjuïc accueillera le match retour mardi prochain, une rencontre qui promet d’être explosive. Le PSG, maintenant en position de challenger, devra non seulement gommer ses erreurs mais aussi exploiter chaque minute pour inverser la tendance. La tâche ne sera pas aisée face à un Barça qui a déjà montré sa capacité à résister et à exploiter les faiblesses parisiennes.

En conclusion, ce premier acte au Parc des Princes a été un véritable festival de football, avec tout ce que le sport roi peut offrir : du spectacle, des buts, et un suspense haletant. Les supporters parisiens, bien que déçus du résultat, peuvent garder espoir dans la capacité de leur équipe à se transcender lorsqu’il le faudra le plus. Quant aux fans de Barcelone, ils peuvent être fiers de la tenacité et du panache affichés par leur équipe. Le match retour s’annonce d’ores et déjà comme une bataille royale, où chaque camp aura à cœur de prouver sa suprématie.